• Les parcours vita

    Avant que la course à pied n’ait repris la place qu’elle mérite dans les habitudes des gens, avant qu’elle ne redevienne une activité naturelle, de nombreux pays (la Norvège, la Suède,  l’Allemagne de l’ouest surtout) entreprirent de vastes campagnes dans le but d’éveiller la population au gout du jeu et de l’effort physique. Personne n’a oublié dans ce contexte, la fameuse « Trimm-Spirale » des Allemands. Il s’agissait d’une spirale divisée en 100 casiers convergeant vers le centre. Chacun de ceux-ci correspondant à une séance d’activité physique. Par exemple : 5 minutes de course = 1 case. La dernière devait être atteinte dans l’espace de 3 mois. Elle aboutissait au pouce levé ! Trimmy, le garçon qui sait tout sur le sport, distribuait ses conseils et des directives par divers canaux, dont une suite de petites brochures d’initiation aux différentes spécialités.

    Ce fut un grand succès, mais c’est la course à pied, une fois encore parce qu’elle est simple, qui profita le plus de ce mouvement. L’engouement fut si grand et si rapide qu’il fallut trouver le moyen d’aider ces milliers et ces milliers de personnes désireuses de courir, mais qui avaient perdu l’instinct même du gest le plus naturel de l’homme. Le D.S.B (deutscher sportbund) favorisa, alors, la création des points de rencontre : lieux de rassemblement, à l’orée d’une forêt si possible ou des animateurs modestement rétribués s’évertuaient à repartir les coureurs par classes de performances, les accompagnant tout en les guidant et en les conseillant. Aujourd’hui encore, les points de rencontre connaissent une vogue étonnante. Il faut préciser que ce mode de faire correspond parfaitement à l’esprit et au caractère germanique.

    Je pourrais citer de nombreux exemples encore, propres à d’autres pays, mais ceci nous entrainerait trop loin. Je vais donc me contenter de parler de l’expérience suisse, que je connais bien et de la piste finlandaise, sur laquelle chacun rêve de courir une fois au moins !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :